KOBURO

ÉCOUTEZ LES CHANTS DE KOBURO EN VITRINES, CHAQUE JOUR ENTRE 15H ET 16H

KOBURO est une tribu mystérieuse découverte il y a une dizaine d’années. Un explorateur est parvenu à se faire accepter dans leur groupe en communiquant avec elles grâce à la musique. Du 15 juin au 12 juillet 2022, à l’occasion de la sortie d’un disque documentant cette rencontre, KOBURO investit certaines de nos vitrines avec des installations visuelles et sonores, une par chanson, que vous pourrez découvrir en vous baladant dans l’exposition. KOBURO propose un dialogue visuel et sonore avec les habitants naturalisés des lieux, tout en cherchant à provoquer une réflexion sur le rapport de l’Homme avec le monde animal et végétal, dans un passé récent, dans un présent flottant et dans un futur menaçant.

"Alors que la plupart des tribus sont localisées dans un endroit bien précis du globe, on a trouvé des Koburo sur pratiquement tous les continents. La première a été découverte au tournant du 21e siècle, sur l’île de Naoshima (Japon), la suivante 2 ans plus tard, dans le centre de Kinshasa (RDC). Une troisième la même année, à Norrtälje, en Suède, puis une autre, dans le quartier de Williamsburg, New York, USA. La tribu Koburo ne semble pas farouche, vivant parfois dans d’immenses mégapoles. Malgré cela, la coupure avec nos civilisations est totale : bien qu’elles semblent en avoir envie, il est extrêmement difficile de communiquer avec elles, leur langue est un mystère et leur écriture reste indéchiffrable. On n’est pas vraiment sûr de savoir si elles ne comprennent aucune de nos langues ou si elles parlent toutes nos langues. On ne les a jamais vues utiliser la moindre de nos infrastructures. On ignore où elles dorment, se ravitaillent, se vêtissent. À ce jour, seulement 11 Koburo ont été recensées. Même s’il n’y a aucune raison de douter de leur existence, aucun Koburo mâle n’a encore été identifié".

Extraits de notes enregistrées durant l’expédition de novembre 2016.